Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AGRIVISION: une démarche innovante pour y voir plus clair dans un monde qui bouge

AGRIVISION: une démarche innovante pour y voir plus clair dans un monde qui bouge

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Tous les secteurs économiques sont confrontés à des évolutions de plus en plus rapides. L’agriculture n’échappe pas à l’accélération des changements. Difficile dans ce contexte de trouver de nouveaux repères pour fixer sereinement le cap. Pour y voir plus clair, le réseau des Chambres d’agriculture déploie une nouvelle démarche d’accompagnement : Agrivision. Interview du promoteur local de la démarche.

CA57 : Agrivision, qu’est-ce que c’est ?

Christophe MARCONNET, un des promoteurs de la démarche au sein du réseau des Chambres d’agriculture: « Agrivision, c’est le rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui se posent la question suivante : et moi dans 10 ans ? C’est une nouvelle manière de poser un regard sur son activité et ses perspectives, sans tabous, en étant déconnecté de ses chiffres, et d’analyser soi-même sa situation avec l’appui d’un conseiller d’entreprise. Cette démarche est inspirée de ce qui se pratique en Europe du Nord au sein de certains organismes de conseils aux agriculteurs. Elle se veut à la fois pragmatique et rapide en allant très rapidement à l’essentiel. Dans la région Grand Est, seules les Chambres d’agriculture de Haute-Marne et Moselle ont formé l’ensemble de leurs conseillers d’entreprise à cette approche innovante tournée vers demain ».

 

CA57 :Comment se déroule la prestation ?

C.M : « L’objectif est de réaliser l’ensemble de la prestation en 10 heures au plus, avec 3 séquences de 2 à 3 heures maximum. La première séquence vise à faire exprimer l’agriculteur sur la vision qu’il a de lui-même et de son exploitation d’ici 5 à 10 ans : « Comment voyez-vous votre ferme et vous-même dans plusieurs années ? ». Lors du 2ème rendez-vous, on clarifie ensemble les objectifs à atteindre suite aux conclusions du 1er entretien. Enfin lors du 3ème rendez-vous, un plan d’action est proposé et une synthèse graphique est établie et remise à l’agriculteur ».

 

CA57 :Concrètement cela apporte quoi à l’agriculteur ?

C.M : « C’est lui qui s’exprime d’abord, le conseiller d’entreprise n’a qu’un rôle de facilitateur, de révélateur et ne s’appuie pas sur les données chiffrées de l’exploitation qui peuvent biaiser la sincérité des échanges. La force de la démarche, c’est la libre expression. Dans un métier où l’on parle peu de soi, certains se lâchent. Les gens prennent du recul sur leur situation et mûrissent ensuite leurs stratégies pour aller vers des évolutions professionnelles mais aussi humaines. La principale valeur ajoutée, c’est la mise à plat de la vision personnelle de l’agriculteur et l’écriture de ses objectifs pour le devenir de sa ferme. La démarche structurée renforce également sa crédibilité face à ses partenaires en s’appuyant sur la synthèse graphique pour étayer ses demandes et ses arguments, surtout aux moments clés de la carrière ».

 

CA57 : Quand profiter de la démarche ?

C.M : « Agrivision s’impose lors des grands tournants de l’exploitation : installation, association, projet de nouvel atelier, réorientation du système, transmission, changement de cap professionnel sont autant de périodes charnières qui nécessitent d’y voir encore plus clair. Lorsque les relations entre associés, ou même pour les couples qui travaillent ensemble sont dégradées, c’est aussi le bon outil pour être au clair avec sa vision, la comparer avec celle des autres et ensuite décider de la poursuite ou non le chemin ensemble. C’est prendre du recul pour peut-être finalement décider de faire, faire autrement, ou ne pas faire ! »

 

CA57 : Et si je veux en profiter maintenant ?

C.M : « C’est simple « comme un coup de fil » : vous appeler votre conseiller d’entreprise habituel ou un de ses collègues pour programmer un rendez-vous ».

 

CA57 : Enfin, une dernière astuce ?

C.M : « Pour avoir une analyse encore plus curieuse et attentive mais toujours bienveillante, ne pas hésiter à réaliser la démarche avec un conseiller d’entreprise qui ne vous connaît pas ou peu. Vous verrez, vous serez étonnés des résultats ! »

 

Votre contact à la Chambre d’agriculture :

Service économie – conseil d’entreprise

Tél. 03 87 66 04 41 ou email : christophe.marconnet@remove-this.moselle.chambagri.fr