Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Identifier les causes de mortalité des abeilles

Identifier les causes de mortalité des abeilles

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les conclusions 2015 du dispositif officiel de suivi des troubles d’abeilles par les services du ministère de l’agriculture sont claires et sans ambigüité : ce sont bien des facteurs sanitaires et nutritionnels qui expliquent les mortalités d’abeilles. On peut donc hiérarchiser les facteurs par importance : 1- Pathologies 2- Pratiques apicoles 3- Manque de ressources alimentaires et 4- Produits phytosanitaires.

Pour confirmer cela, les services de l’Etat ont mis en place des systèmes de contrôle en cas de mortalité massive aigüe des abeilles par exemple.

Comment cela se passe ?

Les apiculteurs doivent prévenir les services vétérinaires de la Direction Départementale de la Protection des Populations. Dans ce cas, les services de l’Etat vont se rendre chez l’apiculteur pour réaliser une enquête pour définir la cause de la mort du rucher avec si besoin des prélèvements.

Cela impliquera aussi les agriculteurs voisins du rucher. Des prélèvements de cultures peuvent être réalisés pour valider qu’aucun produit risquant la mortalité des abeilles n’a été utilisé. Ces prélèvements seront congelés et utilisés si la mortalité des abeilles est liée aux produits phytosanitaires. Les prélèvements se font rapidement car les « preuves » disparaissent vite, étant donné que les produits se dégradent très rapidement après application. Dans le même temps, il est vérifié le registre phytosanitaire ainsi que le rangement du local et la conformité du pulvérisateur (contrôle technique, buse antidérive, …).

Aujourd’hui nous savons que les abeilles permettent une augmentation des rendements de 30 % sur colza et 20 % sur tournesol d’après des études du CNRS sur l’observatoire de Chizé. Elles sont donc importantes pour notre campagne, prenons-en soin.

Arnaud VAGNER, conseiller agronomie - Service agro-environnement
Tél : 03 87 66 12 44
Mail : arnaud.vagner@remove-this.moselle.chambagri.fr